Il est important de faire la différence entre une traduction certifiée et une traduction libre

En France, une traduction certifiée doit être réalisée par un traducteur assermenté près d’une Cour d’Appel. Si vous souhaitez en savoir plus à propos de ce qu’est un traducteur assermenté, cliquez sur le lien suivant : Qu'est-ce qu'un traducteur assermenté ?

Votre traduction certifiée comportera donc le cachet et la signature du traducteur, ceux-ci servent à assurer la conformité de la traduction avec votre document original. Il convient de vous assurer que la traduction assermentée dont vous avez besoin doit être réalisée à partir d’un document original ou si une simple copie est acceptée. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devez savoir si le document dont vous avez besoin doit être une traduction certifiée ou non.
L’une de ces raisons est le prix de la traduction. Étant donné que le traducteur assermenté engage sa responsabilité, le prix d’une traduction certifiée est, de ce fait, plus élevé que celui d’une simple traduction.
Une autre de ces raisons concerne le délai pour effectuer la traduction certifiée. Il est en effet possible que sa réalisation prenne un petit peu plus de temps car les traducteurs assermentés sont plus rares et ont donc plus de travail.

 

Chez AcsTraduction, le délai standard pour une traduction certifiée de 1 à 2 pages est de 4 à 5 jours ouvrés. Il est de 2 à 3 jours ouvrés pour une traduction urgente. Bien entendu, si votre traduction certifiée est très urgente, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par e-mail afin que nous puissions vous proposer un délai plus court.

 

Dans quelles circonstances a-t-on besoin d’une traduction certifiée ?

Plusieurs cas peuvent nécessiter l’obtention d’une traduction certifiée. Une traduction certifiée peut être requise pour tous types de documents : acte de naissance, testament, acte de décès, contrat de vente, acte de mariage, diplôme, casier judiciaire, statuts de société, permis de conduire, décisions de justice, attestations diverses pour des demandes d’aides, etc.
Dans tous les cas, il est primordial de contacter l’autorité, l’administration, ou autre, qui vous a demandé la traduction afin d’être sûr de la nature de la traduction dont vous avez besoin.

 

Quelles sont les démarches à faire afin d’obtenir une traduction certifiée ?

Il suffit de contacter le traducteur assermenté de votre choix. Attention : un traducteur assermenté digne de ce nom ne certifiera pas une traduction qu’il n’a pas lui-même réalisée. Il n’est donc ni utile ni pertinent de lui demander de certifier une traduction faite par vos soins ou par quelqu’un d’autre.

 

Qu’est-ce que la légalisation d’une traduction certifiée ?

Il est possible que l’on vous demande, en plus d’une traduction certifiée, une légalisation de ladite traduction. La légalisation n’est pas obligatoire et ses conditions peuvent varier d’un pays à l’autre, pensez à vous renseigner à ce propos auprès de l’autorité concernée, avant de demander votre traduction, afin d’être sûr d’obtenir le document dont vous avez besoin.
La légalisation est une procédure lors de laquelle un fonctionnaire public compétent authentifie la signature du traducteur assermenté apposée sur la traduction certifiée.