Qu’est qu’un document officiel ?

C’est un document qui a été produit par une administration ou un pouvoir public.

 

Que signifie traduction officielle ?

C’est la traduction conforme d’un document officiel. La traduction réalisée par un traducteur assermenté est conforme à l’original, au niveau de la mise en page et du sens des termes.
Le traducteur appose sa signature sur la traduction pour attester qu'elle est authentique, exacte et conforme à son document source. Et c’est ce qui va lui donner un caractère légal et permettre ainsi au client qui nécessite une traduction officielle de se rendre dans le pays étranger afin de justifier et bénéficier de ses droits.
Une traduction officielle est soumise à des procédures que tout traducteur officiel se doit de respecter.

 

Pourquoi on parle souvent de procédures dans une traduction officielle ?

Il est vrai qu’il y a des procédures qui sont présentes et doivent être respecter à la lettre dans une traduction officielle car le bit de cette traduction est de pouvoir la présenter aux autorités judiciaires.
Et il ne faut pas oublier qu’une traduction ne doit pas se contenter de suivre le fond de son original : elle doit aussi en respecter la forme et la mise en page.
En tout cas, pour une traduction officielle, c’est primordial.

 

Traduction officielle ou certifiée ?

C’est exactement la même chose, on peut utiliser les deux termes pour parler d’une traduction. Cela signifie que la traduction a une valeur sans égal et qu’elle est conforme à l’original.

 

Par qui est réalisée la traduction officielle de documents ?

Elle doit être effectuée par un traducteur assermenté près la Cour d’Appel en France pour être officielle et donc valable. Sans la signature du traducteur assermenté, la traduction n’est plus officielle.

 

Quels types de documents officiels peuvent être traduits ?

Tous les documents officiels établies par la mairie ou une autre institution : les certificats d’actes de naissance, de mariage et de décès, les extraits de casier judiciaire, les permis de conduire, les diplômes de baccalauréat et/ou relevés de notes universitaires, les relevés bancaires, les passeports et les cartes d’identités.

 

Quels pays/quelles institutions peuvent avoir besoin de la traduction officielle de documents ?

Les pays de l’Union européenne mais ce sont surtout les pays étrangers comme par exemple l’Australie, les Etats-Unis, l’Afrique du Sud ou encore le Japon qui vont nécessairement avoir besoin d’une traduction officielle.
Les institutions qui ont généralement le plus besoin d’une traduction officielle sont les autorités locales, la mairie, mais aussi les ambassades, les consulats, les tribunaux ou même les universités.

 

Quel est la traduction officielle la plus couramment certifiée ?

L’acte de naissance reste l’un des documents d’état civil le plus demandé et le plus traduit. Viennent ensuite les bulletins de notes, les diplômes et les permis de conduire.

 

La traduction officielle est-elle la même dans tous les pays ?

La traduction officielle change selon les pays. Par exemple, les catégories de permis sont différentes dans certains pays comme l’Inde ou l’Australie. Idem pour les actes de naissances britanniques qui sont très différents des actes de naissances américains (au niveau de la mise en page essentiellement). La traduction officielle est donc l’un des domaines dans la traduction le plus utile, complexe et intéressant à la fois.